Troubles & Maladies

Qu'est-ce que le diabète ?

Le diabète est une maladie chronique fréquente caractérisée par une concentration trop élevée de glucose dans le sang (également appelée hyperglycémie). Il peut survenir lorsque le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline (diabète de type 1) ou lorsque l’organisme n’est pas capable d’utiliser efficacement l’insuline qu’il produit (diabète de type 2).

Il peut entraîner avec le temps des atteintes organiques (infarctus du myocarde, AVC), nerveuses (neuropathie diabétique) et vasculaires sévères (insuffisance rénale, rétinopathie diabétique). Ces atteintes apparaissent plus fréquemment lorsque le diabète n’est pas correctement équilibré.

La rétinopathie diabétique correspond à l’atteinte des vaisseaux sanguins rétiniens.

Elle représente en France la principale cause de cécité avant 65 ans.

Le traitement

Le dépistage de la rétinopathie diabétique doit être réalisé annuellement chez un ophtalmologiste une fois le diagnostic de diabète confirmé. Il peut être réalisé soit par rétinophotographies, soit par examen du fond d’œil après dilatation pupillaire. Il permet de prévenir et de traiter les complications oculaires du diabète afin d’éviter la dégradation de la fonction visuelle.

Découvrir en vidéos :

Rétinopathie diabétique

Au niveau de yeux, on peut observer des modifications du fond de l’œil témoignant la survenue d’une rétinopathie diabétique.

Différents types de modifications peuvent être visualisés : des hémorragies, microanévrysmes, exsudats, œdème maculaire ou encore des territoires d’ischémie rétinienne.

Quand ces anomalies sont dépistées au fond d’œil, une angiographie à la fluorescéine doit alors être réalisée afin de classifier le niveau de gravité de cette rétinopathie diabétique. En fonction du stade différents types de traitements pourront être proposés au patient, du laser argon (en cas d’ischémie rétinienne), des injections intravitréennes (en cas d’œdème maculaire) ou bien parfois une simple surveillance (quand la rétinopathie n’est que débutante).

Ce traitement ophtalmologique se fait en collaboration étroite avec le diabétologue ou avec le médecin traitant, l’équilibration glycémique étant le garant d’une acuité visuelle conservée.

La fonction visuelle peut parfois être altérée voire parfois atteinte de manière irréversible en cas de survenue de complications  (hémorragie du vitré, décollement de rétine tractionnel, glaucome néovasculaire…).

C’est pourquoi un examen du fond de l’œil est demandé annuellement à tout patient diabétique.

dégénérescence maculaire liée à l'âge
 Rétinopathie diabétique
Rétinopathie diabétique